Le casque enfant n’est pas en option!

La sécurité d’un enfant doit être une priorité pour tout parent qui se respecte, et c’est encore plus le cas quand on l’emmène avec nous sur une deux-roues. Voilà pourquoi le port de casque enfant ne doit pas être considéré comme une option, mais plutôt un impératif.

Le port de casque enfant à moto

Si l’on est motard et parent, le premier réflexe à adopter si on a l’intention d’emmener notre enfant avec nous serait d’investir dans un casque adapté. En effet, acheter un casque pour enfant relève tout simplement du bon sens : un enfant doit toujours mettre un casque, que ce soit pour un long trajet ou juste une distance de 500 mètres, car comme son crâne est plus fragile que celui d’un adulte à cet âge, toute chute même à faible vitesse pourrait entraîner de graves blessures.

Le casque n’est d’ailleurs pas l’unique équipement de sécurité qu’un enfant devrait porter lorsque celui-ci monte à moto. Un enfant convenablement équipé est censé porter en plus du casque un pantalon adapté (en jean, en coton, en velours, ou idéalement en cuir), des gants et des chaussures montantes. Malheureusement, sur nos routes, seuls 35,4% d’entre eux respectent ces critères. Transporter son enfant à moto doit être fait de façon responsable, et il appartient donc aux parents de faire de la sécurité de leur être cher une priorité.

Le vélo également concerné

N’allez pas croire que le port de casque enfant n’est requis qu’à moto : en effet, même à vélo le casque est impératif. Depuis le 22 mars 2017, une nouvelle loi stipule que tout enfant de moins de 12 ans est dans l’obligation de porter un casque lorsqu’il monte à vélo. Le non respect de cette loi pourrait valoir une amende de quatrième classe d’une valeur de 90€, en plus du risque que vous ferez prendre à votre enfant.

Les effets positifs du port du casque enfant ont déjà été prouvés depuis longtemps. Effectivement, les statistiques de la Sécurité routière montrent qu’un enfant qui porte un casque a 70% moins de chances de se blesser sérieusement à la tête, et 31% moins de chances de souffrir d’une blessure légère. La sécurité des enfants à vélo ne doit donc pas être sous-estimée, et avec cette nouvelle loi, ces chiffres devraient encore réduire.

Quel casque pour mon enfant ?

Le choix du casque est tout aussi important, et peut ne pas être toujours facile à réaliser. Le principal problème est le poids du casque, surtout celui de moto. Comme les os et les muscles d’un enfant au niveau de la nuque sont juste assez solides pour supporter le poids de leur tête, il est essentiel que le poids du casque ne soit pas excessif, tout en apportant suffisamment de protection.

Les parents devront donc trouver un casque moto pour enfant homologué CE 22-05 avec un poids adapté, en sachant que les vertèbres cervicales d’un enfant ne doivent pas supporter plus de 1/25e de leur poids. Plusieurs grandes marques proposent maintenant des modèles adaptés, et il est préférable d’opter pur un casque intégral pour un maximum de protection.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *