Qu’est-ce que le syndrome pieds-mains-bouche ?

De petites vésicules dans la bouche, sur les paumes des mains et sous les pieds de votre enfant ? Il est fort possible qu’il ait attrapé le syndrome pieds-mains-bouche. Voici quelques indices pour reconnaître cette maladie infantile.

Le syndrome pieds-mains-bouche : Définition

Il s’agit d’une infection virale qui fait partie des maladies infantiles courantes touchant principalement les enfants de 1 à 5 ans, mais peut également contaminer les enfants plus âgés ainsi que les adultes.

La maladie est causée par un virus nommé le coxsackie et se caractérise par la présence de vésicules au niveau des mains, des pieds et de la bouche. Elle survient généralement en printemps, en été et en début d’automne dans les zones de climat tempéré comme la France.

Transmission et contamination

Le syndrome pied-main-bouche est une maladie souvent contractée dans les lieux publics. Si votre enfant va en crèche ou à l’école, il est donc fort possible qu’il soit en contact avec le virus.

Le virus se propage très facilement dans l’air ou contact avec : les sécrétions rhinopharyngées et la salive projetée dans l’air par une personne infectée, l les selles les objets contaminés par celles-ci, et bien sûr par les mains.

La contamination a souvent eu lieu bien avant l’éruption. Une personne atteinte du syndrome est contagieuse deux jours avant l’éruption et peut encore transmettre le virus pendant une dizaine de jours après l’apparition des boutons, tant que celui-ci est toujours présent dans les selles.

Par contre, le virus ne peut être transmis par les animaux de compagnie.

Comment reconnaître la maladie ?

Les symptômes qui indiquent le contact avec le virus sont assez faciles à identifier et se présentent généralement comme suit :

  • Une fièvre modérée (entre 38 à 39 °),
  • une perte d’appétit,
  • des maux de têtes et/ou des maux de gorge,
  • une rhinite,
  • des douleurs abdominales et/ou une diarrhée.

Si votre enfant présente l’un ou l’autre de ces symptômes, il se pourrait qu’il ait contracté la maladie. Mais pas de panique ! C’est une maladie le plus souvent bénigne et évolue spontanément vers la guérison.

Traitement du syndrome pieds-mains-bouche :

Avant tout, il faut comprendre que c’est une condition bénigne, qui guérit spontanément au bout de cinq à six jours. Il n’y a donc pas lieu de faire appel à un traitement.

Toutefois, les symptômes peuvent générer un certain inconfort, surtout pour les enfants en bas âge. Certaines mesures peuvent donc être prises afin de soulager la personne atteinte.

Pour apaiser la langue, demandez à votre médecin de lui prescrire un gel anesthésiant à appliquer dans la bouche. Sinon, essayer d’utiliser tout simplement un bicarbonate de soude que l’on tamponne sur la langue à l’aide d’une compresse ou d’un coton-tige.

Les boutons ne démangent pas et ne forment pas de croûtes. Il ne faut surtout pas les percer ni appliquer des produits dessus. En cas d’éruption, vous pouvez demander à votre médecin de prescrire des antiseptiques pour désinfecter les lésions.

Par contre, la présence des vésicules va gêner l’enfant au cours des repas. Il est donc conseillé de lui donner des aliments froids et peu salés. Donnez-lui des soupes, du yaourt et des compotes. Proposez-lui également de l’eau régulièrement. Si l’enfant est particulièrement gêné par la fièvre, vous pouvez lui donner du paracétamol.

Se prévenir du syndrome pieds-mains-bouches

Même si le syndrome pieds-main-bouches s’attrape assez facilement, quelques gestes simples permettent de l’éviter :

  • Se nettoyer régulièrement les mains surtout après être allé aux toilettes et/ou après avoir changé une couche, après avoir mouché votre enfant, et surtout avant de préparer le repas ou se mettre à table.
  • Si l’enfant est assez grand, il est important de lui apprendre à se laver les mains correctement et fréquemment, et à se couvrir le nez et la bouche lorsqu’il tousse ou s’éternue.
  • Éviter d’embrasser le visage des enfants et en dissuader les frères et soeurs.
  • Désinfecter régulièrement les jouets et les objets des enfants
  • Couper souvent les ongles pour qu’ils soient toujours propres.
  • Laver régulièrement à l’eau chaude les vêtements et draps pouvant être infectés.

Même si le syndrome pieds-mains-bouche s’attrape en collectivité, il n’est pas nécessaire d’isoler votre enfant. Les règles d’hygiène de base suffisent généralement à éviter la contamination. Et même si votre enfant est présente ce syndrome, celui-ci ne présente aucun danger pour lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *